Actualités

Vade SUMMIT 2019

Vade SUMMIT 2019 : protéger sa messagerie des cybermenaces

Une pièce jointe dans un email peut être une menace ! 

L’exposition aux cybermenaces a considérablement augmenté. Les vecteurs d’attaques informatiques sont plus nombreux, plus sophistiqués et les conséquences de plus en plus lourdes.

Toutes les organisations sont désormais concernées par ces cyberattaques, quels que soient leur taille et leur secteur d’activité. La négligence humaine constitue souvent le point d’entrée privilégié pour les hackers.

Ce constat et ces problématiques ont été largement évoqués lors de l’évenement Vade SUMMIT qui a eu lieu à Lille les 11 et 12 septembre 2019 et auquel Fingerprint a participé.

Attaques ciblées

La solution de sécurité des e-mails proposée par Fingerprint à ses clients via sa plateforme VADE SECURE s’appuie sur l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique pour détecter les attaques hautement ciblées de phishing, spear phishing et malwares par l’analyse en temps réel des données.

Les attaques sont de plus en plus sophistiquées et jouent sur la nature humaine. Les cybercriminels utilisent notre psychologie pour pousser l’utilisateur à la faute.
Aujourd’hui, une pièce jointe dans un mail peut s’avérer être une menace si elle est ouverte, mais c’est également le cas pour un événement inséré dans un calendrier, un lien contenu dans un e-mail, une image, un e-mail à l’intérieur d’un e-mail y compris si l’expéditeur est connu. Les méthodes n’ont pour limite que l’imagination des hackers.

Alors, quels remèdes ?

L’intelligence artificielle semble être la clé dans la défense des faiblesses humaines. Capable de traiter des milliards de mails par jour, avec une approche froide et dénuée d’émotions, elle va alerter, bloquer, analyser, apprendre un comportement normal ou pas (machine learning).

Il ne faut pas oublier la formation et la sensibilisation des utilisateurs qui pensent trop souvent que leur entreprise n’intéresse pas les hackers, ou qu’ils sont protégés parce que leurs applications sont dans le Cloud ou utilisés en mode Saas…

Aujourd’hui seulement 15% des entreprises ont réfléchi à un plan de réponses en cas d’attaques, alors que les conséquences sont souvent dramatiques.

Source :

[1] https://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-vade-secure-affiche-sa-dimension-internationale-avec-son-1e-summit-76408.html







* Champ(s) obligatoire(s)

 Revenir