Etudes de cas

Etude de cas : Drôme Aménagement Habitat

1. Pouvez-vous présenter votre entreprise ?

L’entreprise Drôme Aménagement Habitat existe depuis 1912 et compte 200 collaborateurs répartis sur 7 sites géographiques distants : le siège social à Rovaltain et 6 agences de proximité (Saint-Vallier, Bourg de Péage, Valence, Crest, Montélimar, Pierrelatte). La moitié de l’effectif est au siège et l’autre moitié au sein des agences.

C’est une entreprise de logement social qui gère 10000 logements sur l’ensemble de la Drôme. Les agences entretiennent le patrimoine et gèrent les demandes de logement, d’attribution, et les états des lieux.

Pour ma part, j’occupe le poste de responsable informatique rattaché à la direction financière depuis 2012. J’ai pu assister au déploiement des services de Fingerprint et constater le changement par rapport à l'ancienne solution.

2. Quel était le contexte général de votre entreprise (situation, organisation) avant la mise en place de ce projet ?

La première collaboration avec Fingerprint date de 2012. Avant 2012, nous étions en VPN avec l’offre Equant d’Orange. C’était une offre assez onéreuse avec des débits peu fiables puisque c’étaient des liaisons cuivre.

Un appel d'offres a donc été émis pour faire évoluer notre infrastructure et saisir l’opportunité de passer sur la fibre optique puisque tous nos sites étaient éligibles et ont pu bénéficier de cette technologie, à l’exception d’un site que nous avons équipé en SDSL.

3. Avant de contacter Fingerprint, quel était le problème que vous rencontriez ?

Avant de collaborer avec Fingerprint Technologies nous avons eu quelques mauvais souvenirs de coupures assez longues, couplé à des débits qui n’offraient pas aux collaborateurs la possibilité de travailler correctement.

4. Quels étaient vos critères dans le choix de votre opérateur ?

Les critères principaux dans le choix de notre opérateur étaient le prix et la technique qui avait une place plus importante car nous avions besoin de fiabilité pour notre infrastructure.

Avec l’émergence du réseau d’initiative public et de la fibre optique nous étions assurés de travailler avec un opérateur local, ce qui était un aspect important pour nous.

5. Selon vous, en quoi Fingerprint s’est différencié de ses concurrents ?

Fingerprint s’est différencié en nous proposant une offre adaptée à nos attentes, sans entrer dans une configuration démesurée par rapport à nos usages. Il y a eu une bonne analyse de nos besoins tout en étant financièrement le mieux placé.

6. Quel a été le rôle de Fingerprint dans la mise en place du projet ?

Lors du renouvellement avec Fingerprint, nous avons ajouté un firewall hébergé. Avant nous avions du firewall Olféo, ce que l’on peut appeler la Rolls techniquement mais avec le coût qui l’accompagne. Finalement, c’était une solution surdimensionnée qui ne correspondait pas à nos réels besoins. En suivant les conseils de Fingerprint nous avons pu réaliser des économies en changeant de gamme de firewall. Nous avons aujourd’hui un firewall Stormshield et nous en sommes très satisfaits.

Fingerprint nous a accompagnés durant le projet en nous apportant des conseils et une bonne explication dans les choix techniques utilisés.

7. Quel était l’enjeu du projet ?

Nous avions un enjeu de productivité. Il nous fallait des liaisons avec des débits corrects, et en même temps une solution qui soit facile à administrer et à piloter pour le service informatique de Drôme Aménagement Habitat. C’est pourquoi, lors de notre renouvellement en 2015 nous avons demandé à Fingerprint d’assurer la gestion du firewall et le filtrage des URLs, pour que l’on puisse se décharger.

8. Quelle est la solution déployée à ce jour ?

A ce jour, sept sites bénéficient de la fibre optique et sont interconnectés en VPN MPLS. Nous avons également deux firewalls en haute disponibilité qui se chargent de la sécurisation de notre sortie internet et du filtrage des URLs. De plus, les loges de nos gardiens ont été récemment équipées en ADSL et sont maintenant raccordées en cœur de réseau chez Fingerprint.

9. Quels bénéfices avez-vous constaté depuis que vous collaborez avec Fingerprint ?

Les différents bénéfices que l’on retire sont une fiabilité, une qualité des liaisons et une facilité d’administration de notre firewall et filtrage URL. Nous opérons au quotidien les choses simples et nous avons le support de Fingerprint pour les choses plus complexes.

En ayant nos appareils hébergés, nous ne nous occupons plus de la maintenance, c’est une solution clés en main.

Avant avec l’opérateur historique, il était difficile d’avoir une personne fixe qui suit le projet au sein du service client. Le fait d’avoir quelqu’un en face de nous qui connait nos sites et leurs configurations est plus simple et plus rapide pour régler les problèmes.

10. Quels ont été les points forts de Fingerprint dans la mise en place de ce projet et son suivi ?

Le déploiement s’est fait rapidement. Lors de la première mise en place nous avions eu du retard sur deux sites à cause de travaux de génie civil. Mais lors du renouvellement où c’était du 100% Fingerprint, cela a été très vite.

 

Christophe Galop, responsable informatique DAH