Infrastructure

Fingerprint se met au vert

Pour réduire l'empreinte énergétique globale de son Datacenter, Fingerprint Technologies investit pour rendre son centre de données écoresponsable.


Les datacenters consomment beaucoup d'énergie. Même si tous les constructeurs informatiques optimisent régulièrement la consommation électrique des serveurs, le dégagement de chaleur produit au sein des datacenters reste important.

A ce jour, une grande partie de la consommation électrique globale des datacenters est utilisée pour refroidir la chaleur produite par les systèmes informatiques hébergés.

Le Monde de l’informatique faisait récemment état du souhait de la Commission Européenne de voir les datacenters prendre encore plus en considération les impératifs écologiques – et donc énergétiques. Des climatisations elles-mêmes très consommatrices d’énergie sont utilisées pour refroidir les Datacenters et les maintenir une température de 26 ou 27 degrés afin de préserver le matériel.



Fingerprint Technologies investit dans le "free cooling"

L’engagement de Fingerprint : 

« Notre engagement est de gérer aujourd’hui nos ressources de manière responsable. Pour l'avenir, nous travaillons en permanence sur de nouvelles solutions techniques novatrices permettant d’améliorer la manière de faire fonctionner nos structures d’hébergement et d’optimiser notre performance tout en baissant les émissions carbones et en réduisant le gaspillage »

Le principe du free cooling retenu par Fingerprint est de refroidir son Datacenter en utilisant la différence de température entre l’air extérieur et l’air intérieur. Cela peut aussi être appliqué en utilisant de l’eau glacée comme fluide caloriporteur. Le free cooling permet de faire des économies d’énergie en limitant le recours aux systèmes de production de froid.

Ce principe, appliqué dans les systèmes d'air conditionné des centres de traitement de données permet de fortes économies en énergie.

Lorsque la température de l'air extérieur passe en dessous de la température de consigne une vanne modulante dévie tout ou une partie de l'eau glacée qui ne passe alors plus dans le refroidisseur existant mais dans le système de free cooling. Celui-ci consomme moins d'énergie et utilise la basse température extérieure pour refroidir l'eau dans le circuit.

Les économies d’énergie générées peuvent aller jusqu'à 75%, sans compromettre les exigences de refroidissement de notre Datacenter.